Communiqué de presse

Réaction aux projections de la Banque nationale

La BNB vient de publier ses nouvelles projections

Le Ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, déclare : « Il s’agit d’une analyse particulièrement encourageante ». La preuve ultime en est que le changement fonctionne. Nous constatons une forte croissance des investissements de la part des entreprises et du nombre d’emplois.  Ce qui est marquant, c’est que la croissance économique influence fortement le nombre d’offres d’emploi.  Ceci est manifestement la conséquence des réformes, telles que le tax shift, mises en place par le gouvernement.  Et, contrairement à ce que certains continuent à proclamer obstinément, le revenu net disponible des ménages continue à grimper. Il s’agit donc de l’argent que les gens conservent en net, après taxation. Nous constatons également une amélioration substantielle du déficit public et de la dette publique. Le déficit budgétaire passe de 2,5 pour cent du produit intérieur brut (PIB) en 2016 pour atteindre 1,2 pour cent en 2017. Il y a six mois, la Banque nationale prévoyait encore un déficit de 2 pour cent.