Communiqué de presse

Renforcement et investissements au sein de l’ISI

Au début de la législature actuelle, il avait été décidé de réduire les moyens en personnel de 2% chaque année au sein de chaque administration. Au cours de la première année (2015), il s’agissait même de 4%. D’un point de vue cumulatif, cela signifie un effort de 10% sur l’enveloppe du personnel. Cette mesure est nécessaire pour réduire la voilure de l’appareil d’Etat et le rendre plus efficace.

Le Ministre des Finances et de la Lutte contre la Fraude fiscale, Johan Van Overtveldt: “Associée au vieillissement et aux départs du personnel expérimenté, cette réduction a mis trop de pression sur l’organisation et les activités de l’ISI. Pour être en mesure de lutter efficacement et en profondeur contre la fraude, nous avons pris un certain nombre de mesures pour renforcer l’ISI. En 2018, les effectifs atteindront leur niveau le plus élevé depuis 7 ans. Des investissements ont en outre été consentis dans l’ICT et le datamining.”

 

Aperçu des mesures :

En 2015, il avait été décidé de renforcer les effectifs de l’ISI de 100 unités. Ces engagements ont dans l’intervalle eu lieu.

En outre, le gouvernement a approuvé, sur proposition du Ministre des Finances, le remplacement un pour un dans les fonctions de contrôle au sein du SPF Finances. La ventilation entre les différentes administrations a dans l’intervalle été approuvée par le comité de direction du SPF Finances. L’ISI aura ainsi la possibilité de procéder au recrutement de 20 personnes supplémentaires.

Le BISC (Belgian Internet Service Center) a également été renforcé compte tenu du glissement accru du commerce vers les plateformes en ligne. Les effectifs y ont doublé.

En 2018, l’ISI comptera environ 670 membres du personnel.  Il s’agit d’une augmentation nette (après départs) de 25 personnes par rapport à 2017, et du niveau le plus élevé depuis 7 ans. Outre les investissements en personnel, l’ISI dispose d’un arsenal de nouveaux moyens et de nouvelles techniques pour faire face à l’augmentations sensible du flux d’informations à la suite d’un meilleur échange de données au niveau international